Route vers La Havane

On poursuit notre visite de Cuba avec La Havane, mais avant de parler du centre même de La Havane, nous allons faire plusieurs haltes et parler en particulier des merveilles de l’ingénierie civile Cubaine. C’est un peu comme les 7 merveilles du monde… mais pour l’ingénierie civile… et seulement à Cuba…
Nous partons donc de Varadero dans le but d’aller à La Havane mais nous allons d’abord faire plusieurs arrêts d’ici là !

Les 7 Merveilles de l'ingenierie ?

Bon pour commencer, on va faire un petit bilan des merveilles de l’ingénierie civile cubaine et de ce qu’elles représentent pour les cubains. En 1997, le jury de la Société d’ingénierie Civile de l’Union Nationale des Architectes et des Ingénieurs de la Construction de Cuba (en beaucoup plus simple, l’UNAIC) choisit parmi plus de 30 architectures cubaines les plus représentatives. Voici donc les 7 qui ont été retenues : 

  • L’aqueduc d’Albear
  • Le bâtiment FOSCA
  • Le pont de Bacunayagua
  • La route centrale de Cuba
  • Le siphon des égouts de La Havane
  • Le tunnel de la baie de La Havane
  • Le viaduc de la Farola
 
Bon c’est sur que vu comme ça on est loin de la grande muraille de Chine ou du Colisée, mais ce sont tout de même des structures utiles à la vie des cubains et qui mettent en avant leur travail.

On prend donc un taxi depuis Varadero et on se met en route vers La Havane avant de faire un premier arrêt à côté du pont de Bacunayagua !

Le pont de Bacunayagua

Ce pont permet aux cubains de traverser facilement la vallée de Yumuri. Sa construction a débuté avant la révolution cubaine et il a été terminé peu de temps après la fin de cette révolution. Il a d’ailleurs été inoguré par Fidel Castro en personne.

Passons maintenant à quelques chiffres pour vous donner une idée de l’ampleur de la structure :

110m

de hauteur

300m

de long

4 voies

pour la circulation

Comme vous le voyez sur le deuxième plan de la vidéo juste au dessus, on commence à voir La Havane (pas depuis le pont hein il y a quand même plusieurs kilomètres entre les deux !) mais ces 2 vues fantastiques font une très belle transition pour la suite 🙂

Vue de La Havane

Nous avons donc déjà un pied à La Havane ! On marque un court arrêt en amont pour profiter de la vue du port de La Havane, un port qui est normalement plein à craquer mais qui, suite à l’embargo des Etats-Unis, est totalement vide.

L'embargo américain

Je pense qu'il est important de rappeller qu'à son époque, le président Obama avait rouvert les dialogues avec Cuba afin d'attendrir les relations entre Cuba et les États-Unis, décision que le président Trump a depuis totalement révoqué en mettant en place un puissant embargo interdisant d'une certaine manière les échanges et / ou transport passant par Cuba

L'abus de puissance

Par exemple, on nous un indiquait que si une compagnie de croisière souhaite proposer un parcours passant par Cuba puis les États-Unis, le bateau arrivant aux USA serait surement refusé à l'arrivé au port. Le but du président Trump n'est donc pas seulement de ne pas améliorer les relations avec Cuba mais bien de les entraver dans leur ouverture au monde et à leur développement. Cuba souffre beaucoup de cet embargo étant donné que le tourisme est une source de revenu importante pour le pays et ses habitants !

On profite donc d’une jolie vue depuis la colline de la Cabaña où se trouve aussi le Christ de La Havane, une grande statue de Jésus Christ qui surplombe la ville de La Havane (attention, le Christ de La Havane n’est pas une des 7 merveilles de l’ingénierie civile)

Encore une fois une petite fiche technique s’impose :

20m

de hauteur

67

blocs de marbre

320

tonnes

Cette statue a été inauguré en 1958, pendant la révolution de Cuba seulement quelques jours avant que Fidel Castro ne pénètre dans La Havane. Initialement, les blocs de marbre utilisés pour la statue ont été importés d’Italie après avoir été bénis par le Pape en personne ! Cette statue est donc un symbole très important pour les 1,5% de cubains pratiquant le christianisme.

A quelques centaines de mètres de cette statue se trouve une maison ou Che Guevara aurait habité « La Cabana de Che Guevara », c’est aujourd’hui devenu un musée dédié à ce héros de Cuba.

Arrivee a la Havane

Après encore quelques minutes de route nous arrivons ENFIN à La Havane ! On marque une courte pause pour profiter d’une des 7 merveilles de l’ingénierie civile : le bâtiment FOSCA !

A l’époque ou il a été construit, il était l’un des plus grands bâtiments du monde ! Il est constitué de logements et de bureaux administratifs. Il fait face à la mer des caraïbes et se démarque clairement des autres bâtiments aux alentours de part sa taille, sa forme et sa couleur.

On finit avec quelques chiffres et quelques photos :

121m

de hauteur

39

étages

La Havane, j'arrive !

Après avoir découvert ces merveilleuses architectures, nous allons, au prochain article, pouvoir rentrer dans le vif du sujet ! J’espère que cet article vous aura plu et que vous aurez su apprécier l’ingénierie cubaine !

Après une petite recherche, on n’a apparemment pas de merveilles de l’ingénierie civile en France… Vous avez des idées ? 🙂

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *