Exposition United States of Abstraction

Avec la fin des restrictions dû à la COVID 19, les musées ont de nouveau pu pleinement réouvrir !

En 1946, les artistes peuvent de nouveau voyager pleinement. Une vague d’artistes Américains est donc venue jusqu’en France et a largement contribuée à redéfinir le style abstrait après une période de bouleversement : La seconde guerre mondiale.

J’ai donc choisit 3 œuvres à vous présenter parmi celle qui m’ont inspirées.

Avant de commencer un petit aparté : Je ne suis en aucun cas artiste ou bien critique artistique ou même historien spécialisé dans l’art. Ainsi, toutes les remarques de cet article sont purement subjectives et ne reflètent que mon jugement 🙂

Jack Youngerman - Map

Né en 1926 et décédé en 2020, Jack Youngerman était un peintre  et sculpteur américain.

À son arrivé en France, il était un artiste plutôt rigoureux et très attaché à des œuvres géométriques et donc ne représentant pas fidèlement la réalité.

J’ai beaucoup aimé cette oeuvre tout d’abord car elle est dans un format plutôt original : le carré. Comparé à la plupart des oeuvres qui sont dans un format paysage ou portrait.

J’ai tout de suite accroché car je trouve que le ton des couleurs fait tout de suite pensé à une carte et en même temps le fait d’avoir des lignes très géométriques comme celles-ci donne une impression de modernité, ce qui créé au sein de l’œuvre un décalage entre passé et futur.

Jean-Paul Riopelle - Sans titre

Né en 1923 et décédé en 2002, Jean-Paul Riopelle était une peintre, graveur et sculpteur Canadien. Il fait partie du mouvement « Automatisme » qui prône un art mécanique (un art produit avec des moyens physiques), psychique (un art libre sans critique de la pensée) et surrationel (un art où la construction de l’œuvre est un enchainement et où la destruction signe la fin de l’œuvre).

Il séjourna en France entre 1947 et en 1954 où ses rencontres avec des artistes Français ne firent qu’affirmer son penchant pour l’automatisme.

J’ai aussi beaucoup apprécié cette œuvre de Jean-Paul Riopelle. il y a une sorte d’opposition avec les couleurs de fond comme si elles s’opposaient globalement et au premier plan il y a comme une bataille avec les éléments de couleur noir avec un regroupement beaucoup plus compacte de ses éléments au centre de l’œuvre.

Ralph Coburn - Black Abstraction

Né en 1923, Ralp Coburn est un artiste Américain.

De base plutôt attaché au surréalisme, ses rencontres en France lui donneront l’envie d’expérimenter, comme le montre cette oeuvre : 

Black Abstraction est une œuvre a plusieurs niveau : 

  • Tout d’abord une toile noir avec simplement une forme blanche en son centre
  • Ensuite 5 ovales découpés à même la toile noir
  • Pour finir le mur tout simplement, ici blanc

Ce qui est intéressant dans cette œuvre selon moi, c’est qu’en fonction du fond sur laquelle est posée l’œuvre, elle change. De plus les lumières dans la salle donne des ombres dans l’œuvre qui peuvent aussi varier en fonction de la position des éclairages.

Pour moi, c’est donc comme une œuvre qui profite de son environnement pour livrer différentes interprétations.

united States of Arts ?

Bien que très novices dans le domaine des arts et surement encore plus dans les arts contemporain, j’ai beaucoup apprécié cette exposition qui présente de nombreuses œuvres d’artistes peu connus (pour ma part en tout cas).

Le fait que ce soit de l’art abstrait contribue beaucoup dans l’analyse et la réflexion, puisque contrairement à une œuvre réaliste qui représente quelque chose que l’on connait déjà, l’art abstrait laisse plus libre court à l’imagination et l’interprétation.

Pour rappel, vous avez jusqu’au 18 Juillet 2021 pour aller voir cette exposition au Musée d’Arts de Nantes en esperant qu’elle vous plaira autant qu’à moi !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
"Inline Feedbacks"
Voir tous les commentaires